Après Linky par Enedis, GrDF, le gestionnaire du réseau de gaz en France, lance Gazpar, son compteur intelligent communiquant. Son installation est actuellement en cours à Fontenay-aux-Roses. On en comptera 11 millions partout en France d'ici 2025.

Qu'est-ce que Gazpar ?

Gazpar fait partie de la catégorie des compteurs communicants. Sa fonction est la même qu’un compteur ordinaire, à savoir enregistrer la consommation d’énergie, mais ces nouveaux dispositifs sont en plus capables de communiquer avec les systèmes d’information des gestionnaires de réseaux pour permettre, notamment, la remontée des données enregistrées par le compteur.

Quels sont les changements pour le consommateur ?

Les compteurs actuels vont devoir être changés. Ce remplacement n’aura aucun impact sur le contrat souscrit ou le prix de la fourniture de gaz naturel. Il n’est pas facturé au consommateur. Une fois le compteur installé, rien ne change de façon drastique pour le consommateur dans la vie de tous les jours. La consommation de gaz est mesurée par le compteur en mètre cube.

La nouveauté principale pour le consommateur est que la consommation sera facturée sur base non plus d’une estimation mais d’un relevé mensuel en temps réel. Le relevé du compteur se fera donc à distance, et ne nécessitera plus le passage du technicien GrDF au domicile.

De nouveaux moyens de suivi, d’analyse et de maîtrise de la consommation sont mis à la disposition des consommateurs par le gestionnaire de réseau. Notamment un site internet sécurisé pour leur permettre de suivre leur consommation quotidienne d’énergie.

Comment se passe l'installation ?

Le consommateur est prévenu par courrier par le gestionnaire environ 30 jours avant le passage du sous-traitant chargé d’installer Gazpar. L’intervention dure en moyenne une demi-heure. Gazpar se présente comme un compteur normal, de taille similaire au compteur actuel et utilisant les mêmes branchements. Sa localisation n’est pas modifiée. Il n’est pas possible de refuser Gazpar car c’est GrDF qui en a la pleine propriété, pas le consommateur.

Pour GrDF, l’investissement représente 1 milliard d’euros. L’impact pour le client est donc estimé à 1,3% sur 20 ans. La facture reviendra dans les faits à 2 ou 3 euros par client par an.

Gazpar est-il dangereux pour la santé ?

La fréquence utilisée par Gazpar pour la transmission des données au gestionnaire de réseau est de 169 MHz, soit l’équivalent de celles émises par un poste de radio. Reste la question des personnes atteintes d’électro-hypersensibilité, actuellement débattue.

 

Pour en savoir plus : https://www.fournisseur-energie.com/grdf-distributeur/gazpar